DES ENFANTS SINISTRES ou DES ENFANTS SINISTRÉS ? Sachez accentuer vos majuscules

Par le 23 février 2015

Une légende tenace, qui remonte sans doute à l’époque où Saint-Exupéry écrivait ses textes sur une Remington, veut que l’on ne mette pas d’accents sur les mots en majuscules.

Il suffit de lire Le Monde ou Gala pour vérifier qu’il n’en est rien. Ainsi, le 9 février 2015, je lis sur le second : ÉCLATS DE COULEURS ET DE PAILLETTES SUR LE RED CARPET, ou encore : LE MONDE RÉVÈLE UNE VASTE AFFAIRE DE FRAUDE FISCALE. C’est-y pas une preuve ?

Des enfants sinistres ou des enfants sinistrés ?

© Shutterstock

On ne lira plus : DES ENFANTS SINISTRES, DES PARENTS INDIGNES. On ne confondra plus CIRSÉ la magicienne et le CIRSE à fleurs roses. L’on saura comment prononcer Djibril CISSÉ sans s’intéresser au foot. Les villes de VOUILLÉ, de MIRÉ… regagnent une syllabe. Enfin, les emilie et les eleonore vont retrouver la BEAUTÉ de leur prénom : Émilie, Éléonore.

Oui, mais comment faire pour taper UNE RÈGLE ÉCRITE À RESPECTER, sans souffrances inutiles ?

La solution se fait en deux temps.

1/ Paramétrez Office pour qu’il accepte les accents

Note : chez les Québécois, Word est déjà paramétré par défaut comme ça. Ils ont un train d’avance !

  • Ouvrez un programme Microsoft Office, tel que Word.
  • Cliquez sur l’onglet Fichier, puis sur Options.
  • Cliquez sur Vérification.
  • Cochez « Majuscules accentuées en français » (et faites OK).

2/ Appliquez sur les mots à mettre en majuscules la combinaison magique [Maj]+[F3]

Si vous avez un portable (lap top), il faut aussi faire [fn] : [fn]+[Maj]+[F3].

Exemple : je veux écrire en majuscules « les élèves sont prêts »

Je sélectionne ces mots. Je fais [Maj]+[F3] deux fois.

J’obtiens successivement : « Les Élèves Sont Prêts » ; « LES ÉLÈVES SONT PRÊTS ».

Et comme c’est magique, je le fais une troisième fois : « les élèves sont prêts ».

 

Note : si vous AVEZ BLOQUÉ LA TOUCHE VERROUILLAGE MAJUSCULES, et commencé à taper plus vite que votre ombre, inutile de tout refaire : un petit coup de combinaison magique !

 

Étienne Magnin est auteur du livre « Écrire vite, écrire court, écrire bien ».

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.