Assistant.e, prêt.e pour le grand saut ? GO !

Par le 14 mai 2020

La propagation du COVID-19 était prévisible ? Le changement des paradigmes aussi ? Oui. Mais aussi, et pour l’assistant.e que vous êtes, celui lié à l’exercice de votre métier à distance. Découvrez trois indicateurs et vérifiez si vous êtes un.e assistant.e « vert.e », « orange » ou « rouge ».

assistant.e

Assistant.e : le droit au télétravail était-il possible auparavant ?

Par sa réactivité et ses capacités d’adaptation, l’assistant.e la plus habile s’adapte à toutes les situations ou presque. Mais… il y a un mais, car les moins technophiles ou moins agiles ont pu se sentir en danger. Beaucoup ont dû s’adapter, parfois ce fut difficile ou ça l’est encore.


À lire >> Assistante indépendante : quels sont les avantages ?


L’après-confinement : que va-t-il advenir pour les assistant.e.s ?

Au centre d’un fort réseaux de dirigeants, managers et assistant.e.s, les échos qui me parviennent m’interpellent…

  • Certains se félicitent de la réactivité et adaptabilité de leurs assistant.e.s. Ils saluent leurs initiatives pour optimiser les échanges, maintenir l’activité, trouver des solutions. Déjà, certaines sociétés organisent les équipes pour faciliter l’accès du télétravail au plus grand nombre. Vous vous reconnaissez ? Pour vous, le feu est au vert. Mais l’est-il totalement ?
  • D’autres s’interrogent sur le sens de l’assistanat. Les cadres ont organisé ou organisent toujours leurs réunions sans leur assistant.e. ; beaucoup gagnent en autonomie. Vous êtes connecté.e mais moins sollicité.e ? Votre feu orange clignote. Va-t-il passer au rouge ?
  • Nombreux s’étonnent ou s’énervent et les reproches se concentrent autour de trois pôles : difficultés d’adaptation aux outils digitaux en général ; mise en avant de difficultés rédactionnelles (style, orthographe, esprit de synthèse…) et problème d’organisation et de gestion des urgences. Vous vous reconnaissez dans l’un de ces items ? Votre feu est rouge.

Vous êtes feu vert, orange ou rouge ? Passez à l’action !

Pour aider tous les profils, une nouvelle communauté privée réservée aux assistant.e.s francophones est disponible sur LinkedIn : le groupe GEMMES.

Vous y trouverez un espace d’échanges convivial et sécurisé pour vos bons plans et questions. Créé par une assistant.e indépendante bilingue, Mina Dhifali, GEMMES et l’espace où chaque assistant.e trouve sa place.


Faites le point sur ces nouveaux outils où l’internaute devient un acteur avec la formation 100% à distance : les fondamentaux du digital et des réseaux sociaux


  • Un profil vert peut y puiser des idées et questionnement pour aider à son tour les personnes de son entreprise ; proposer des solutions ou pistes, ou poser une question.
  • Un profil orange y trouve des ressources, et partage ses bons plans et/ou retours d’expérience pour bientôt passer au vert.
  • Un profil rouge fait « feu de tout bois » : conseils de la communauté, dépôt de questions, trucs et astuces… Pour passer à l’orange puis au vert, ou mieux, basculer du rouge au vert, rejoignez le groupe #Gemmes.

Et vous, pensez-vous être un.e assistant.e « vert.e », « orange » ou « rouge » ?
En trois minutes, partagez (anonymement) votre expérience et précisez votre couleur

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

MONTFORT Il y a 3 mois

L’assistante exerce une profession avec des outils numériques qui évoluent en permanence et s’adapter avec les nouveaux sites cœurs de métier s’avère une nécessité. Pour autant, la communication doit aussi faire partie de cette profession et si elle est tenue à l’écart des informations cruciales, le travail s’en ressentira

Répondre
Avatar

Ladie Il y a 3 mois

Merci bcq pr votre pertinente présentation. Au regard de ce qui a été dit, ma couleur est verte, mais pas totalement, car, la communication digitale reste un atout majeur, pr l’assistante de nos jrs, comment la maîtriser reste mon souci majeur. Sincères salutations.

Répondre
Avatar

Sophie Il y a 6 mois

Je suis assistante d’un directeur dans un grand Groupe qui a basculé sur les outils digitaux l’an dernier; toute les équipes ainsi que moi-même sommes parfaitement à l’aise avec ces outils qui nous ont bien aidés durant le confinement. Pour autant, j’éprouve un malaise – et je ne suis pas la seule puisque j’échange avec de nombreuses collègues assistantes – car toutes nos fonctions d’office managers ont disparu, et les collaborateurs ainsi que les directeurs sont devenus plus autonomes; beaucoup de place est donnée aux échanges entre équipes, on oublie simplement l’assistante de direction qui, elle, ne fait pas partie d’une équipe. Donc au delà des outils se pose aujourd’hui la question de notre fonction et son évolution.

Répondre
Avatar

Corinne Il y a 7 mois

Les assistantes qui ont su rester en veille technologique, continuant à s’approprier les nouveaux outils, voire bousculer leurs propres organisations de travail, n’auront eu très certainement aucune difficulté à s’adapter au confinement. Personnellement, ce contexte se révèle un excellent exercice pour confirmer que mon poste peut être aussi nomade que celui de mon Président directeur général, et que nous n’avons pas besoin de nous voir pour bien travailler ensemble. Nous avons su tirer partie de tous les outils (smartphone, web, réseaux, visio-conférence, GED,…) pour rester réactifs à un confinement instantané… et assurer ainsi la stabilité d’une direction générale qui doit, en pareil contexte, se montrer aussi rassurante qu’exemplaire pour ses salariés.
Les assistantes ont le pouvoir : faire évoluer leurs missions, coacher leurs managers, être force de proposition et surtout elles ont le devoir de gérer leur carrière !

Répondre
Maria Pia Martin

Maria Pia Martin Il y a 7 mois

Excellent ! Merci Agnès !

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.