Quel rôle pour les assistant(e)s dans le développement durable ?

Par le 26 mars 2010

De par sa position centrale, l’assistant(e) a un rôle à jouer dans la mise en place et la promotion du développement durable au sein du service ou l’équipe.


Dans son rôle d’acheteur ou de prescripteur, il peut orienter ses choix vers des solutions d’achat responsables. Dans son rôle de relais du management, il peut relayer le discours développement durable auprès l’équipe et convaincre ses collègues.


Qu’est-ce que le développement durable ?

Le Ministère de L’écologie, du Développement et de L’aménagement Durablesdéfinit le développement durable comme « un développement qui répond au besoin du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ».

Les enjeux du développement durable

La terre comptera 10 milliards d’habitants d’ici à 2050, soit 4 milliards de plus qu’actuellement. Ces habitants aspireront légitimement à bénéficier des conditions de vie ceux des pays développés. Ce qui n’est pas actuellement le cas, loin s’en faut de l’immense majorité des habitants des pays du Tiers-Monde.

Or, en 2050, si chaque habitant des pays en développement consomme autant d’énergie qu’un Japonais en 1973, la consommation mondiale d’énergie sera multipliée par quatre ! (Selon le Ministère de L’écologie, du Développement et de L’aménagement Durables).
Dans cette perspective, les enjeux du développement durable sont de concilier le progrès économique et social et la préservation de la planète. Il s’agit donc de réunir trois logiques différentes : l’économique (création de valeur pour l’actionnaire et le client), le social et l’écologie.

Un tel enjeu nécessite la participation de tous : les états, les entreprises, les citoyens et toutes structures représentatives : associations et syndicats. Ce qui suppose une volonté politique de la part de tous les pays, une intégration du  souci de l’environnement et de la dimension sociale dans le mécanisme des marchés financiers, une prise de conscience de la part des citoyens.

Il existe une alternative responsable à tous vos achats

Les assistant(e)s ont un rôle d’achat ou au moins de prescription dans de nombreux domaines : matériel informatique, fournitures de bureau et consommables informatiques, organisation d’évènements, produits de nettoyage, cadeau d’entreprise, hôtellerie et séminaire, fournitures de bureaux, formation, édition, fleuristes, intérim, etc. Il faut garder en tête que pour chacun de ces achats, il existe nécessairement une ou plusieurs solutions alternatives d’achat responsable : écologique et /ou équitable.

Voici quelques conseils pour acheter responsable :

  • Évitez dans la mesure du possible les articles en PVC (ils dégagent des polluants lors de l’incinération). Préférez le bois, le carton.
  • Attention aux articles composés de matériaux multiples: ils peuvent rarement être recyclés
  • Les meubles en fibres de bois agglomérées peuvent être nuisibles pour l'environnement et la santé (présence de formaldéhyde dans les colles)
  • Le bois utilisé pour les meubles ou les parquets devrait provenir de forêts certifiées FSC. Cet écolabel distingue le bois répondant à des critères écologiques et sociaux très précis

Les éco-gestes au quotidien

En France, chaque personne produit sur son lieu de travail entre 120 et 150 kg de déchets de bureau par an. 70 à 85 % de ces déchets sont constitués de papiers et de cartons dont une grande partie peut être collectée puis recyclée.
Voici quelques exemples d’éco-gestes tout simples :

  • Imprimez en recto-verso : la production de papier consomme nettement plus d'énergie que celle nécessaire pour l'imprimer.
  • Éteignez la machine à café quand elle n’est pas utilisée. Une machine à café expresso allumée toute la journée consomme autant d’énergie que pour produire 12 tasses de café.
  • Lorsque vous quittez votre bureau pour plus de 30 minutes, éteignez les lampes et les machines (imprimantes, ordinateurs, etc.).
  • Utilisez au maximum la lumière naturelle en plaçant près des fenêtres mon plan de travail (bureau, atelier.).
  • Si les fenêtres de votre bureau sont munies de stores ou de rideaux, fermez-les l’hiver en fin de journée afin de réduire les pertes de chaleur. Pendant l'été, fermez-les la journée pour empêcher votre bureau de surchauffer.
  • Si votre entreprise est équipée d'une petite cuisine, l’achat d’un four à micro-ondes pour réchauffer les repas permet d’économiser 50% d'énergie par rapport à un four ordinaire

3 conseils pour bien communiquer sur le développement durable

  1. soyez exemplaire. Votre exemplarité, c’est votre crédibilité !
  2. communiquez de manière positive. Si votre discours est sombre et angoissant, vous n’entrainerez pas grand monde.
  3. évitez de culpabiliser, d’infantiliser ou de moraliser. Vous avez affaire à des adultes. Pour les convaincre, il est plus efficace de les traiter en adultes.

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

Christine Harache Il y a 11 années

Merci Jocelyne,
Un petit pas … qui a toute son importance.
Outre l’intérêt de la suppression des photocoies, cette procédure doit vous permettre d’être beaucoup plus efficaces.
Christine

Répondre
Avatar

Jocelyne Natier Il y a 11 années

Fortement impliquée dans la notion de développement durable puisqu’étant assistante de direction à l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie, je voulais simplement vous faire part d’une procédure « développement durable » en ce qui concerne la gestion du courrier départ et arrivée : plus de photocopies : tout est numérisé. Un répertoire est crée pour chaque dossier reçu qui nécessite une réponse, répertoire auquel ont accès tous ceux qui travaillent sur le sujet. Et si dans le répertoire, la réponse apparaît sous forme word ou excel, c’est que la réponse n’est toujours pas signée.
Notre agence est répartie sur trois sièges (Angers, Paris, Valbonne) plus toutes les directions régionales en métropole et hors métropole, soit 26. La transmission interne de courrier, document ou autres par voie postale est de plus en plus remplacée par le courriel : nous y gagnions en temps, en argent, en efficacité … Un petit pas de plus pour notre Terre.
Jocelyne Natier

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.