52 articles dans la catégorie : "Infos métier"

    Apprendre : Pourquoi et Comment ?

     Apprendre : Pourquoi et Comment ?

    Nous avons eu le plaisir de vous rencontrer lors du Salon Activ’Assistante les 21 et 22 septembre derniers. Merci d’être venus nombreux sur le stand Cegos. En juin dernier, 1000 assistant(e)s ont participé à l’enquête : « Apprendre, pourquoi et comment ? », nous vous proposons un retour sur les éléments clés de l’étude.

    Pia Martin

    Comment réussir sa transition entre un poste d’assistante de Direction et un poste d’office manager ?

     Comment réussir sa transition entre un poste d’assistante de Direction et un poste d’office manager ?

    Si la fonction office manager est une évolution naturelle de la fonction assistant(e) de Direction, il ne faut pas pour autant négliger la transition. Car la passerelle, elle, n’a rien de naturel et mérite d’être prise au sérieux.

    Sylvie Seksek

    Quel rôle pour l’assistant(e) dans les nouvelles formes d’organisation du travail ?

     Quel rôle pour l’assistant(e) dans les nouvelles formes d’organisation du travail ?

    Bureau 3.0, flex office, co-working, télétravail, nomadisme, digitalisation, travail « en mode projet »… Les métiers de l’assistanat doivent une fois encore muer afin de coller aux nouvelles façons de travailler. Il faut désormais repenser son poste autour des nouvelles organisations du travail auxquelles nos managers et nous-mêmes sommes soumis.

    Sylvie Seksek

    Pourquoi l’office manager est, de fait, happiness manager ?

     Pourquoi l’office manager est, de fait, happiness manager ?

    L’office manager, rôle stratégique s’il en est, doit mettre en œuvre tout ce qui est en son possible pour soutenir et optimiser la productivité de l’équipe. Cela tient en quelques lignes.

    Sylvie Seksek

    Assistant(e)s et office managers freelances, deux ou trois choses à savoir…

     Assistant(e)s et office managers freelances, deux ou trois choses à savoir…

    Lorsque j’ai débuté en freelance, j’avais imaginé qu’en recontactant mes anciens employeurs, ceux-ci m’accueilleraient à bras ouverts, ravis d’avoir non plus une salariée mais un prestataire. Exit donc les soucis de masse salariale, tickets restaurant etc.

    Sylvie Seksek

    Abonnez-vous au blog

    Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.