Les graphiques au service de votre communication

Par le 9 octobre 2012

Il vous arrive de présenter des chiffres en réunion ? Vous préparez les slides pour les réunions tableaux de bord, budget ou reporting de votre patron ?

Je vous invite à abandonner les grands tableaux illisibles et à préférer les graphiques beaucoup plus parlants.

Dans ce billet, je vous propose de :

  • Identifier le message que vous voulez faire passer,
  • Choisir le graphique qui va servir votre message,

Dans un prochain billet, je vous proposerai d’autres conseils pour renforcer l’efficacité de vos graphiques.

Identifier le message que vous voulez faire passer

Un graphique n’a d’intérêt que s’il vous permet de mettre en évidence le message que vous souhaitez faire passer. Davantage que le tableau, le graphique impose un angle de lecture des informations. En cela, on peut dire que le tableau est plus neutre, plus factuel et qu’il laisse le lecteur faire sa propre interprétation. Le graphique oriente le lecteur.

Plusieurs graphiques peuvent en effet illustrer les informations contenues dans un tableau. C’est pourquoi il est important de bien réfléchir au message sur lequel on souhaite porter l’accent.

Prenons, à titre d’exemple, un tableau de suivi de chiffre d’affaires de plusieurs produits.

On peut choisir de mettre l’accent sur plusieurs phénomènes :

Premier message : le CA est en croissance depuis le début de l’année. Il s’agit d’une évolution.

Deuxième message : 69 % du total du CA proviennent des ventes du produit A. Il s’agit d’une décomposition.

Troisième message : le produit C n’atteint pas les objectifs fixés. Il s’agit d’une comparaison.

Choisir le graphique qui va servir votre message

Nous  venons d’identifier trois types de messages. Il en existe d’autres. Pour ce premier billet consacré aux graphiques, nous nous en tiendrons à ces trois types. Voyons ensemble quels graphiques mettent le mieux en valeur ces messages.

L’évolution

L’évolution montre la variation (hausse ou baisse) d’une grandeur dans le temps. Dans notre cas, il s’agit de l’évolution du chiffre d’affaires mensuel. Il évolue régulièrement à la hausse, mais il pourrait, bien entendu, connaitre des fluctuations.

Le graphique le mieux adapté pour représenter l’évolution est la courbe, surtout quand il y a de nombreuses valeurs.

On représente classiquement le temps sur l’axe horizontal (axe des x ou des abscisses).

Attention quand vous représentez plusieurs courbes qu’elles ne se croisent pas trop, au risque de rendre le graphique illisible.

Il est possible aussi utiliser les histogrammes.

 

La décomposition

La décomposition illustre la façon dont un total se décompose en différentes parties. Dans notre cas, il s’agit de la décomposition du chiffre d’affaires du semestre et du fait que le produit A représente une part importante de ce chiffre d’affaires. Ca peut être aussi le cas d’un budget qui se décompose sur ses différents postes.

Le camembert (ou graphique à secteurs) est le graphique idéal. Il donne bien la notion d’un tout se répartissant en plusieurs parties.

Pensez à trier la colonne de chiffres avant de faire votre camembert pour que les parts apparaissent dans un ordre croissant (ou décroissant).

Quand les parts sont trop nombreuses (au delà de 6 ou 8), le camembert devient illisible. Pour rendre de la lisibilité à votre camembert, il est préférable de grouper les petites parts dans une part « divers ».

La comparaison

Avec ce graphique, on compare plusieurs valeurs pour étudier la façon dont elles se répartissent entre elles : quelle est la plus importante, la moins importante ? Dans notre exemple, on compare la façon dont les différents produits ont atteint leurs objectifs de CA pour le trimestre.

Les barres sont le graphique le mieux adapté pour mettre en valeur une comparaison.

A côté des barres classiques, Excel propose des barres plus fantaisie : sous forme de cylindre ou de cône.

Les barres ne sont pas très utilisées. On leur préfère souvent les histogrammes (qui sont verticaux). Pourtant, l’oeil apprécie mieux les différences entre les valeurs quand elles sont représentées horizontalement.

 

 

 

 

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

MIJ Il y a 8 années

Bonjour,

Merci beaucoup pour cette mise au point très intéressante. Elle me sera très utile.

Vos articles sont toujours très intéressants.

MI

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.