Êtes-vous un bon communicateur ?

Par le 16 novembre 2010

Je vous propose de tester vos qualités de communicateur à l’aide d’un auto-diagnostic. Répondez rapidement et sincèrement aux questions suivantes. Vous pouvez vous reconnaitre dans ces situations : très souvent, de temps en temps ou jamais.

  1. Avez-vous tendance à commencer votre réponse avant que votre interlocuteur ait terminé sa question ?
    – très souvent
    – de temps en temps
    – jamais
  2. Lors de vos entretiens, arrivez-vous à mettre de côté vos a priori vis-à-vis de vos interlocuteurs, spécialement vis-à-vis de ceux que vous n’appréciez pas ?
    – très souvent
    – de temps en temps
    – jamais
  3. Posez-vous des questions pour vous assurer que vous avez bien compris ?
    – très souvent
    – de temps en temps
    – jamais
  4. Si votre interlocuteur prend son temps pour parler, cherche ses mots, vous arrive-t-il de terminer sa phrase à sa place ?
    – très souvent
    – de temps en temps
    – jamais
  5. Vous mettez-vous à la place de votre interlocuteur pour essayer de mieux le comprendre ?
    – très souvent
    – de temps en temps
    – jamais
  6. Avez-vous l’habitude, au téléphone notamment, de répéter sous forme synthétique ce que votre interlocuteur vous a dit ?
    – très souvent
    – de temps en temps
    – jamais
  7. Est-ce qu’on vous demande parfois de parler plus fort ?
    – très souvent
    – de temps en temps
    – jamais
  8. Vous avez compris ce que votre interlocuteur veut dire avant même  qu’il ait terminé sa phrase. Écoutez-vous quand même jusqu’au bout ?
    – très souvent
    – de temps en temps
    – jamais
  9. Avez-vous parfois l’impression de vous perdre dans les détails quand vous donnez une explication ?
    – très souvent
    – de temps en temps
    – jamais
  10. Vous arrive-t-il d’être obligé de faire répéter, parce que vous aviez la tête ailleurs ?
    – très souvent
    – de temps en temps
    – jamais

Calculez votre score

Pour les questions 2, 3, 5, 6, 8

  • Comptez 3 points si vous avez répondu « très souvent»
  • Comptez 2 points si vous avez répondu «de temps en temps »
  • Comptez 1 point si vous avez répondu « jamais»

Pour les questions 1, 4, 7, 9, 10

  • Comptez 1 point si vous avez répondu « très souvent»
  • Comptez 2 points si vous avez répondu « de temps en temps»
  • Comptez 3 points si vous avez répondu « jamais»

Totalisez l’ensemble des points

Résultat du test

  • Votre score se situe entre 25 et 30 : Bravo, vous êtes un pro de la communication !
  • Votre score se situe entre 17 et 24 Vous ne vous débrouillez pas si mal que cela, mais vous avez encore des progrès à faire. Votre score se situe entre 10 et 16.
  • Vous avez de sérieux progrès à faire en communication. Rassurez-vous la communication s’apprend.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Evelyne Il y a 6 années

Effectivement je me reconnais dans les attitudes mais il faut souligner une différence notoire entre la hiérarchie, la clientèle ou le public, l’attitude diffère selon son interlocuteur, il me serait reproché si je laissais un acheteur potentiel diriger un rendez-vous, l’essai se transforme vite en anti-vente. En entreprise, le mot d’ordre est communication mais surtout réception et compréhension, j’ai appris à écouter et à rechercher les non-dits afin d’éviter par exemple « ça fait 3 fois que je vous le dis » .

En toute occasion, je note ce que l’on me dit et reformule systématiquement les demandes de la hiérarchie , ça évite le stress et en cas de doute sur un travail, eh bien je peux affirmer qui en a fait la demande, à quel moment…effet garanti si vous travaillez avec des gens qui changent d’avis, de méthode ou prennent un immense plaisir en vous demandant de leur répondre, d’écrire et réceptionner leurs documents, le tout sans perdre le fil avec le client au téléphone et sans que celui-ci sans aperçoive..

Par contre, je n’ai toujours pas de méthode pour corriger mon attitude, je bafouille devant mon interlocuteur car je suis la seule femme dans la société, je maîtrise assez mal..

Bravo encore pour cet enrichissement.

Répondre

Christine Harache Il y a 8 années

Un grand merci pour ces deux derniers commentaires, Carolle et Stein.
Je pense aussi que la gestion du stress est devenue un point clé dans les métiers de l’assistanat. Tous les métiers sont confrontés au stress actuellement, mais il y a une spécificité du stress de l’assistanat. Nous aurons l’occasion d’en discuter, car je participe au grand débat sur le stress d’Office Expo ce 19 novembre à 13h au CNIT à la Défense.

Répondre

Carolle Il y a 8 années

Félicitation pour ce blog des assistantes que je viens de découvrir. C’est très intéressant ! Merci pour ce test et ces différents commentaires qui permettent effectivement de se remettre en question quant à la façon de communiquer. J’attends impatiemment la suite…

Répondre

STEIN Il y a 8 années

Je pense que pour être un bon communicateur, plusieurs qualités doivent être réunies. Notamment il faut prendre le temps d’écouter son interlocuteur pour bien comprendre et analyser sa demande. Cependant une chose me semble capitale pour avoir une bonne communication…il faut aussi une bonne gestion du stress ! Qui n’a jamais perdu le fil conducteur d’une conversation lorsque nous avons à faire à un dialogue difficile ? De nos jours, il me semble que la gestion du stress est devenue un point clé dans notre métier. A ce sujet, je suis ravie que ce sujet soit abordé au salon Office Expo 2010.

Répondre

Christine Harache Il y a 8 années

Merci à toutes les trois de vos commentaires.
Très bon conseil Jocelyne. Ce que vous proposez consiste à demander un feed back ou reformulation de votre demande. C’est effectivement le meilleur moyen de s’accorder et d’éviter les mauvaises surprises.
Marthe, je vous proposerai effectivement dans les semaines qui viennent quelques conseils en relation avec les situations évoquées dans le test.

Répondre

MARTHE Il y a 8 années

Merci pour ce test qui permet de se poser des questions sur soi-même … j’espère qu’il y aura une suite avec les meilleurs conseils face aux situations évoquées dans le test !

Répondre

NATIER Jocelyne Il y a 8 années

Bien communiquer, c’est prendre le temps d’écouter son interlocuteur, et surtout ne pas hésiter à lui faire repréciser les choses. A titre d’anecdote, il m’est arrivé un jour de recevoir d’une de mes collaboratrices un travail qui ne correspondait pas à mon attente. Que faire ? Avant de s’énerver, je lui ai simplement demandé de me préciser les termes de ma demande. Et surprise ce qu’elle avait compris ne correspondait pas à ma demande. Depuis ce jour, je n’hésite pas à faire repréciser à mes interlocuteurs ce qu’ils ont effectivement compris : résultat obtenu : sérénité et rapports cordiaux !

Répondre

STEIN Il y a 8 années

Test très parlant !

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.