Connaissez-vous la métaphore des gros cailloux ?

Par le 19 juillet 2010

La métaphore des gros cailloux est souvent utilisée dans les formations sur la gestion du temps. Elle est très frappante et son message simple et fort reste présent à l’esprit. J’ai pensé qu’il serait intéressant de vous la faire connaitre ou de vous la rappeler en cette période de vacances. Mon souhait est qu’elle vous aide à prendre de bonnes résolutions pour la rentrée.

Il était une fois… un expert renommé qui tenait une conférence sur la meilleure façon de planifier son temps.

« Je vous propose une expérience » dit-il à son public attentif.

Il prit un grand bocal de verre et le remplit à ras bord de gros cailloux de la taille d’une balle de tennis. Puis il demanda à son public : « Est-ce que ce bocal est plein ? » Tout le monde répondit : « Oui ». « Bien », répondit-il « nous allons voir. »

C’est alors qu’il sortit un sac contenant des graviers et le versa dans le bocal.  Les graviers se faufilèrent entre les cailloux et remplirent le bocal. À nouveau, il posa la question : « Est-ce que le bocal est plein ? ». Le public, commençant à comprendre, répondit : « Non. » 

Il prit ensuite un sac de sable qu’il versa dans le bocal. Le sable, à son tour, se faufila entre les cailloux et les graviers jusqu’à remplir le bocal.
Il fit de même avec la bouteille d’eau qui était posée sur sa table et remplit à nouveau le bocal.

« Quel enseignement pouvons-nous tirer de cette expérience ? » demanda-t-il à son public. « Cette expérience montre que si l’on ne met pas les gros cailloux en premier dans le bocal, on ne pourra jamais les mettre tous. Il faut donc commencer par les gros cailloux avant de s’attaquer aux petits. »

Les gros cailloux sont nos priorités, les graviers, le sable et l’eau sont les tâches de moindre importance que nous avons tendance à faire passer en premier. Une fois la journée bien remplie de graviers, de sable et d’eau, impossible de faire rentrer nos gros cailloux.

Bien planifier sa journée de travail, c’est donc placer d’abord ses gros cailloux dans son planning.

Si l’on s’élève d’un degré, on peut se demander quels sont les gros cailloux de notre vie et si on les fait bien passer en premier.

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

Lolo Il y a 4 années

Dieu le veut!! mais Il vomira les teedis Alors re9veillons nous, c est notre devoir et notre droit le plus le9gitime devant Dieu et devant les hommes.Nous sommes La Lumiere de ce monde et chacun, meme les plus simples pourraient le comprendre et le devenir la laefcite ne doit pas endormir notre ferveur, notre foi, et notre Amour, au contraire, puisqu elle prone la liberte9 de conscience vivons ensemble notre foi, nous, tous les chre9tiens sans distinction, de La Terre De France et du monde Car la conscience du bien et du mal, que voudrait arbitrer les gouvernements, ont e9te9 jadis, souffle9s et apporte9s e0 l homme au Nom et par la seule volonte9 de Dieu ouvrons les yeux, on ne peut pas nous interdire d etre chre9tiens mais il faudrait peut etre continuer ou commencer . e0 le devenir vraiment!! avant qu il ne soit trop tard!

Répondre
Avatar

Hvlp Il y a 5 années

bonjour a vous deux; desole nous n avons pas acces a l irnnetet souvent merci de nous suivres tous est super et nous sommes heureuses de notre possition j essaye de vous redonner des nouvelles bientot et meme nous nous n avons pas vues les photos et video que l organisation a mit pas evident bizou je vous montre tous nos souvenirs a mon retour merci encore mj xxx

Répondre
Avatar

Roland Catherine Il y a 9 années

J’aimerais connaître la source de cette parabole bien connue.La connaissez-vous?Merci d’avance.

Répondre
Avatar

Christine LECLERCQ Il y a 9 années

Bonsoir Christine,
Je ne connaissais pas cette métaphore sur les gros cailloux concernant la gestion du temps ; c’est très intéressant ! J’ai beaucoup aimé cette façon de présenter la gestion du temps. En ce qui me concerne je connais une petite histoire sur le travail en équipe et elle s’appelle la soupe aux cailloux, la morale de cette histoire réside dans le fait que chacun, dans l’équipe, amène ses compétences, ses idées et son savoir-faire au service d’une tâche ou d’une mission. Et tout le monde connaît le résultat d’un bon travail d’équipe !
Je vous souhaite également de Bonnes Vacances !
A bientôt.
Christine.

Répondre
Avatar

Marie Duplay Il y a 9 années

Merci Christine pour ce rappel. Je pense que beaucoup d’entre nous connaissent cette métaphore, mais il est toujours bon de la relire.
Des résolutions pour la rentrée en perspective !
Bonnes vacances également

Répondre
Avatar

Christine Harache Il y a 9 années

Merci Isabelle,
Très bel été également.
Christine

Répondre
Avatar

Isabelle Laval Il y a 9 années

Merci Christine pour cette métaphore éloquente. En effet : Faisons-nous toujours passer les gros cailloux en premier ? est une question qu’il est bon de se poser dans tous les domaines de notre vie. A méditer pendant l’été !
J’en profite pour souhaiter un très bel été à tous ceux qui visitent ce blog…
Isabelle

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.