Mon chef, ce héros. Assistantes rebellez-vous !

Par le 30 mars 2010

Tel est le titre d’un ouvrage  consacré au métier d’assistante de direction qui sort le 1er avril. Il relate sur le mode humoristique la carrière de Gwendoline, assistante de direction, depuis son embauche jusqu’à son départ de son entreprise.

Un chef de droit divin

Cet ouvrage très drôle décrit, en fait, surtout la collaboration chaotique de Gwendoline et de son chef. Ainsi qu’on pourra le constater, le chef n’est pas n’importe qui, puisqu’il tient son pouvoir quasi-divin de sa filiation directe avec Amon-Râ, le dieu du soleil dans l’ancienne Egypte.

Il s’agit donc d’un chef très autoritaire, voire tyrannique, qui s’identifie à son entreprise et a une vive conscience du caractère sacré de sa mission de chef. Les personnes désireuses de s’inspirer de son expérience trouveront aussi dans ces pages d’utiles conseils de management : la motivation, la délégation, la communication.

Une assistante dévouée

Gwendoline, de son côté, est une assistante dévouée. Elle sait que : « devenir assistante demande le plus profond engagement ». « Elle assiste, seconde, soutient complètement et aveuglement un ou plusieurs Chefs. » « Sa mission est « … « de résoudre tous les problèmes ».

Sa mission lui tient tellement à coeur qu’elle en laisse de côté sa vie personnelle et hésite à demander une augmentation à son chef qui, de toutes façons, ne la lui accorderait pas.

Un ouvrage largement auto-biographique

« Mon chef, ce héros » est un récit largement auto-biographique qui s’inspire de la vie de son auteur. Il ne prétend décrire ni le métier d’assistante de direction ni la collaboration avec tous les chefs. Son objectif est de nous faire sourire.

Certains passages toutefois vous rappeleront probablement des situations que vous avez déjà vécues.

Un vrai sens de la dérision et un humour mordant caractérisent ses pages ponctuées d’allusions culturelles qui vont de Martin Luther King au Don Quichotte de Cervantés en passant par Ophélie Winter et Maître Joda (« Que la force soit avec toi »).

L’auteur

Sabrina Bellahcene est assistante de direction. Elle dit d’elle-même :  » Après des années d’expérience professionnelle, elle n’aime plus trop son métier. Et il faut bien reconnaître que son métier le lui rend bien. »

Son livre est publié aux éditions les petits matins.

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

Flh Il y a 10 années

Affreux !
rien d’intéressant, une vision du métier complétement tronquée et négative,
Enervant à la lecture, pas envie de finir mais de le jeter au feu ! Si votre chef était si terrible, il ne fallait pas rester,
Vous voulez faire d’une exception une généralité, navrée mais je n’adhère pas.
j’aimarais connaître le regard de grands critiques littéraires, vraiment…

Répondre
Avatar

Christine Harache Il y a 10 années

Ce livre est effectivement plein d’humour.
Certains ont trouvé qu’il dévalorisait le métier d’assistant(e). Je ne partage pas ce point de vue. Je ne pense pas qu’il faille voir dans ce livre une représentation du métier d’assistant(e). Pour moi, l’auteur a voulu décrire une expérience personnelle malheureuse qui, comme le souligne Polly, peut se retrouver dans beaucoup de métiers. Personnellement, j’ai connu un patron absolument odieux en début de carrière. Et j’étais documentaliste …

Répondre
Avatar

Polly Il y a 10 années

J’ai lu ce livre et, en effet, j’ai beaucoup ri. Je recommande sa lecture à tout le monde, et pas seulement qu’aux assistantes (qui n’a jamais connu un chef pas facile à supporter ?).

Répondre
Avatar

Nadège Guilbert Il y a 11 années

J’ai beaucoup apprécié le livre de Sabrina même si je ne partage pas du tout sa vision pessimiste du métier, notamment la dernière page de son ouvrage.
Les bons managers existent et certains n’hésitent pas à nous voir comme leur bras droit si nous savons démontrer nos capacités.
Derrière certaines très belles réussites professionnelles se cachent parfois d’anciennes assistantes…

Répondre
Avatar

Sabrina Bellahcene Il y a 11 années

Merci Christine pour ce si gentil article …
Je suis ravie qu’il vous ait plus et fait sourire et j’espère qu’il en sera de même pour celles qui se lanceraient dans sa lecture …
Encore merci et à bientôt

Répondre
Avatar

Solange Kieffer Il y a 11 années

Bonsoir,
merci pour le speech, je pense que rien ne vaut l’humour et une lecture parfois légère. Je vais me l’acheter et après je avec ma dérision je pense que je le prêterai juste pour rire.

Répondre
Avatar

Christine Harache Il y a 11 années

Merci Marie-France,
Moi aussi, je parie pour le succès de cet ouvrage. Je pense que bien des personnes vont se reconnaitre dans le quotidien de Gwendoline.
A bientot
Christine

Répondre
Avatar

MFrance Il y a 11 années

Merci Christine pour cet article succulent !
Selon l’extrait que j’ai pu lire, cet ouvrage va certainement devenir un  » best-seller  » avant même sa publication – tout du moins pour ceux et celles qui se reconnaissent dans le quotidien de Gwendoline.
L’humour : yes, j’adore. Sarcastique : no, too much !
J’ai hâte de lire les commentaires des lecteurs et lectrices.
See you!

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.