La réussite professionnelle des assistants : mythe ou réalité?

    Par le 4 novembre 2013

    Le 26ème Forum National du Secrétariat du 19 novembre aura pour thème « les 5 éléments de la réussite ». Une occasion pour évoquer ce concept ; en particulier pour les assistants. Élisabeth Durand-Mirtain, qui anime le forum depuis de nombreuses années, nous propose une réflexion sur ce sujet important.

    Christine Harache : Tout d’abord, peut-on définir la réussite professionnelle ?

    Élisabeth Durand-Mirtain : Il n’y a pas de définition unique, le concept de la réussite professionnelle est subjectif.

    Pour certains, elle se mesure à  une carrière et des responsabilités, pour d’autres, à l’argent gagné (salaire, surtout bonus et primes à la productivité) ou encore aux succès (négociation, projet abouti, etc.).  Réussir dans sa vie professionnelle, c’est aussi pour les uns le sentiment d’avoir accompli un travail et s’y épanouir, voire à titre personnel,  et pour les autres, le plaisir que procurent le pouvoir, les activités multiples et un emploi du temps chargé.  Ce sera aussi progresser et s’améliorer, satisfaire l’ambition, etc.

    La réussite se conquiert dans la durée et son intensité varie selon les ressources de chacun(e).

    CH : Y-a-t-il des critères ? Avons-nous tous les mêmes critères ?

    EDM : Je ne parlerai pas de critères mais d’éléments qui contribuent à la réussite. C’est justement le thème principal  du Forum National du Secrétariat et les 5 sujets qui y seront présentés par des professionnels.

    Soigner ses réseaux

    Tous les spécialistes s’accordent pour le dire : le réseau et la vie sociale sont importants. Les Américains ont même pour habitude de dire « networking or not working ». Le chemin vers la réussite ne se fait pas en solitaire, il est important de construire son réseau de relations qui puisse aider à réussir. Le réseau est une source d’informations et permet d’atteindre ses objectifs.

    Développer ses talents

    Réussir professionnellement, c’est donner du sens à son travail,  en déterminer la valeur ajoutée. Chacun de nous dispose d’un potentiel qui lui permet de progresser tout au long de sa vie professionnelle, l’important est de découvrir ses talents et mobiliser ses ressources. Pour cela, il y a plusieurs outils : bilan de compétences, formation, etc.

    Energie et dynamisme sont aussi nécessaires pour alimenter la réussite mais aussi, ténacité et détermination, audace et goût du défi.

    Avoir confiance en soi, accroître son estime de soi

    L’image de soi positive est au cœur de la réussite. Il est essentiel d’avoir des préjugés positifs sur soi-même : je suis capable de faire …, je crois en mes qualités et mes compétences. Toute croyance négative empêche de réussir et pousse à échouer.

    Se fixer des objectifs

    « Il n’est point de vent favorable à celui qui ne sait pas où il va » (Sénèque)

    Mais pas n’importe quel objectif ! Il est précis (quoi ? quand ? avec qui ?). Il est ambitieux tout en étant réaliste, donc, il sous-tend une amélioration ou un progrès atteignable. Il se mesure avec des critères comme les encouragements ou les approbations ou encore des résultats chiffrés. Mais, l’objectif est aussi ré-actualisable (à la hausse ou à la baisse en fonction de la situation).  La réussite est ainsi programmée et dessine une trajectoire.

    CH : Avons-nous tous les mêmes critères de réussite ?

    EDM : Les critères sont universels. C’est le potentiel de réussite qui est  différent. C’est ainsi que la célèbre formule de Socrate s’applique à la réussite professionnelle : « connais-toi toi-même ». En effet, cette connaissance de soi offre une garantie et permet d’identifier ses limites et d’améliorer son potentiel.

    CH : Au fond, est-ce vraiment important de réussir professionnellement ?

    EDM : Oui et non. C’est surtout de plus en plus difficile,  car le travail est devenu stressant, précaire et apporte parfois  peu de satisfaction.

    CH : Réussite professionnelle et assistant vont-ils bien ensemble ?

    EDM : Bien sûr, comme réussite professionnelle va avec tous les métiers ! La réussite suppose l’action car, nul ne peut réussir sans rien tenter. Pour les assistants, cela peut être une course de longue ou de courte durée si les éléments cités ci-dessus sont appliqués, si les idées reçues sur la profession sont chassées -par les assistants mêmes-, si le développement personnel est privilégié, si les forces sont développées et les faiblesses limitées.

    En conclusion, il ne faut pas confondre : réussir SA vie (concept personnel car nous concerne seulement) et réussir DANS SA vie (concept professionnel car profite aussi aux autres). Les deux sont importants, il s’agit de les équilibrer.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    INDIA Il y a 4 années

    Bonjour Madame,

    Je me permets de venir vers vous après avoir consulté et lu diverses publications que vous avez écrites. Votre expertise du métier m’intéresse beaucoup.

    En ce qui me concerne après avoir suivi une formation initiale juridique (droit notarial), je souhaite m’orienter vers votre domaine de compétences. A cet effet, j’aimerai à votre convenance vous rencontrer pour vous faire part de mon projet professionnel.

    Je tiens dès à présent à vous remercier pour l’accueil que vous allez réserver à ce courriel.

    Dans cette attente.

    Très cordialement.

    Répondre
    Christine Harache

    Christine Harache Il y a 4 années

    Bonjour Lola,
    Oui, c’est vrai, les salaires des assistantes de direction sont généralement plus élevés que les salaires des assistantes et secrétaires. Pour plus de précisions, je vous renvoie à l’enquête présentée dans mon billet intitulé « Quelle rémunération pour les assistants en 2014 ? » http://www.blog-assistantes.fr/2013/11/01/quelle-remuneration-les-assistants-en-2014/
    Bonne continuation
    Christine

    Répondre

      Zara Il y a 2 années

      Todohucwn! That’s a really cool way of putting it!

    Lola Il y a 4 années

    Merci pour l’article 🙂
    Je suis secrétaire et souhaiterais devenir assistante de direction, j’ai suivis une formation secrétaire (www.educatel.fr/domaine/22-secretariat-bureautique/formations/60-secretaire). Je touche un peu plus que le SMIC, on me dis que les salaires sont bien plus élevés en tant qu’assistante de direction, est-ce une réalité?

    Répondre