Assistante personnelle : un métier passionnant

    Par le 27 mai 2011

    La famille des métiers de l’assistanat est aussi vaste que diverse. Ses métiers si différents ont en commun leur finalité : assister une personne ou une équipe, faire en sorte que ces personnes soient plus performantes dans leur activité.

    Manager et assistant : les ressorts de la collaboration

    assistante personnelle, shutterstock

    Aujourd’hui, je vous propose d’aller à la découverte d’un métier peu connu : celui d’assistante personnelle. Il est peu connu, parce que peu répandu en France. Il s’agit d’un concept plutôt anglo-saxon. Il suffit de consulter les petites annonces pour se convaincre de la rareté des postes de ce type dans notre pays.

    Pour découvrir ce métier atypique et passionnant, nous nous appuierons sur le  témoignage de Monique GARCIA qui l’exerce depuis plusieurs années.

    Monique est présidente de l’association EUMA (EUropean Management Assistants). Elle a tout d’abord suivi un parcours classique d’assistante de direction dans plusieurs structures, dont 15 ans dans un très grand groupe,

    Cette expérience lui permet aujourd’hui de comparer l’assistanat de direction et l’assistanat personnel. Pour Monique, sans hésitations, la comparaison se fait en faveur de l’assistanat personnel.

    Les spécificités du métier

    La personne que l’on assiste se situe dans la plupart des cas au sommet de la hiérarchie professionnelle. On l’assiste aussi bien sur son business que dans sa vie privée. En effet, à ce niveau de responsabilités, il y a confusion entre vie professionnelle et vie privée.

    L’assistanat sur le business ressemble beaucoup à un assistanat de direction : beaucoup d’organisation de déplacements et de rendez-vous, beaucoup de rédactions, de préparation de dossiers, de recherche d’informations d’aide à la décision.

    L’assistanat dans le cadre de la vie privée peut prendre des formes très variées : organisation des vacances, contacts avec l’école des enfants, etc. Dans certains cas, l’activité s’exerce au domicile de l’employeur. Dans ce cas, le poste rejoint un peu celui de gouvernante avec la supervision du personnel de maison ou l’organisation de diners professionnels.

    Un métier passionnant

    Dans « assistante personnelle », il y a « personnelle » et c’est ce qui fait toute la différence. L’intérêt du poste réside dans la relation tout à fait privilégiée avec une personne qui est elle-même souvent atypique dotée d’une forte personnalité : grand patron, décideur, artiste, homme politique.

    Travaillant dans la proximité d’un dirigeant, on est au cœur même de la prise de décision, au courant d’informations confidentielles que bien peu connaissent, en contact avec des personnalités. Les décisions se prennent vite, car il n’y a pas d’intermédiaires.

    L’assistante personnelle est en retrait, mais elle est reconnue par son responsable. Il est très gratifiant, par exemple, d’être écoutée par un grand patron, voire de le faire changer d’avis sur un dossier.

    Pour réussir dans le métier d’assistante personnelle

    Ce poste convient bien pour des seniors, car il nécessite de la maturité. Il requiert également une très grande disponibilité. Ce qui peut être difficile quand on a de jeunes enfants. Les horaires ne sont pas nécessairement plus importants que dans un autre poste. La difficulté est qu’on peut être amené à travailler à des horaires atypiques en fonction des besoins de l’employeur : tard le soir ou le week-end.

    Le poste fait appel aux mêmes compétences que celui d’assistante de direction, avec un accent particulier mis sur la maîtrise des langues, compte tenu des nombreux contacts internationaux que l’on a.

    Il faut également savoir inspirer une confiance totale : on peut par exemple avoir accès aux comptes en banque personnels de l’employeur,

    Les qualités personnelles, enfin, sont très importantes : diplomatie et capacité à garder de la distance. En effet, ces postes peuvent très implicants émotionnellement et affectivement du fait de la proximité dans laquelle on travaille. Il est important de se rappeler qu’il ne s’agit que d’un travail.

     

    Pour aller plus loin

    Formation : Assistante de direction

    Formation : Assistante/Manager, un binôme performant

    Toutes les formations pour les Assistantes et les Secrétaires